47TER

47TER
Derrière le nom énigmatique de 47Ter se cachent 3 amis d’enfance passionnés de musique urbaine et qui s’amusent à faire du rap. Ne cherchez pas d’explication à leur nom de scène, 47 Ter est simplement l’adresse de la salle des fêtes de leur village où les trois compères se rassemblaient pour passer de nombreuses heures à refaire le monde. Originaire de Bailly dans les Yvelines, Pierre Paul Delamotte (voix), Blaise Ligouzat (pad/basse) et Miguel Lopes (guitare/mélodica) s’essaient à différents styles de musique avant de s’éclater et de trouver leur inspiration dans un mélange de pop/rap, le tout agrémenté d’une bonne dose d’autodérision. C’est ainsi que depuis l’été 2017, 47Ter inonde la toile d’une série de freestyles « On Vient gâcher tes classiques » et cumule rapidement des millions de vues. 47Ter se distingue en reprenant des instrumentaux connus qu’ils revisitent avec des instruments différents tout en y apposant ses propres textes à l’image du freestyle N°5 qui reproduit l'instrumental de "Ni**az In Paris" par Jay Z et Kanye West au pad et au melodica. La vidéo atteint en peu de temps deux millions de vues sur leur page Facebook. Fort de cet enthousiasme, le trio se concentre et se consacre davantage à la musique. Productifs,  Pierre Paul, Blaise et Miguel continuent de poster régulièrement ses freestyles toujours basés sur des productions connues tout en se démarquant avec des punchlines drôles teintés d’autodérision, des textes percutants et un flow plutôt rapide. Pour leur huitième épisode, 47Ter est accompagné du célèbre rappeur des années 90, Oxmo Puccino. Une collaboration enrichissante qui ne fait que conforter sa popularité. Mais le groupe ne s’arrête pas là, il se lance également dans ses propres compostions avec ses propres sons et cartonne avec « Petit Prince », « Plus Tard » ou « Journées de Perdues ». 47Ter attire rapidement l’attention des maisons de disque et des producteurs. Mais en attendant d’être prêt pour préparer et sortir un premier album, 47Ter souhaite avant tout faire de la scène. C’est ainsi que le trio se lance dans une série de concerts à travers l’hexagone pendant tout l’automne 2018. Une tournée de 16 dates qui débute le 8 septembre 2018 à Charleroi en Belgique, puis qui passe par le Café de la Danse à Paris le 1er décembre et qui se termine le à Bruxelles le 31 décembre. Entre temps, 47 Ter joue à Orléans (20/09), Montpellier (6/10), Nantes (12/10), Rennes (13/10), Toulouse (18/10), Avignon (27/10), Genève (2/11), Bordeaux (3/11), Le Mans (9/11), Lyon (14/11), Marseille (16/11), Metz (22/11) et Saint-Etienne (23/11).