ANTIBALAS

ANTIBALAS

Antibalas Afrobeat Orchestra (de l'espagnol « pare-balle ») est un groupe originaire des USA et plus précisément de Brooklyn New-York.
Antibalas est estampillé jazz, mais le collectif est très largement inspiré de l'afrobeat de Fela Kuti ( Fela Anikulapo Kuti) et le Harlem River Drive Orchestra de Eddie Palmieri. Il n'y a aucun doute à l'écoute de leur musique : on se retrouve transporté dans les années 70 au Nigéria. Le groupe est composé d'une ribambelle de musiciens talentueux : Martin Perna au saxophone baryton; Amayo au chant et congas, Victor Axelrod aux claviers, Eric Biondo à la trompette, Stuart Bogie au saxophone ténor, Marcus Farrar au shekere et chant
Marcos J. Garcia à la guitare et voix, Aaron Johnson au trombone, Nick Movshon à la guitare et à la basse, Luke O'Malley à la guitare, Jordan McLean à la trompette et au bugle et Chris Vatalaro aux drums. Antibalas a été fondé en 1998 par Martín Perna sous le nom de « Conjunto Antibalas ». Il joue pour la première fois sur scène la même année au St. Nicks Pub à Harlem, pour une soirée organisée par l'artiste Xaviera Simmons. Il s'en suit une série de concerts et d'enregistrement du premier album en 2000, début d'une série en cours sur le label Daptone Records, label de Sharon Jones ou encore Charles Bradley. Avec une solide section de cuivres, un gang de percussionnistes experts, une rythmique funky et des textes chantés en anglais, espagnol et yoruba, Antibalas possède une puissance de frappe prête à donner un (nouveau?) souffle torride à l'afrobeat. Le groupe a partagé la scène avec de nombreux artistes dont d'anciens collaborateurs de Fela Kuti comme sont batteur Tony Allen, Femi Kuti (fils de Fela au saxophone alto), Seun Kuti (fils de Fela au saxophone ténor), Tunde Williams (trompette), Oghene Kologbo (guitare), Nicolas Addey (congas), Dele Sosimi (claviers), Ola Jagun (percussions et batterie), ou encore Jojo Kuo (batterie). Durant l'été 2008, Antibalas participe à la comédie musicale Fela!, sur la vie de Fela Kuti. Le groupe arrange la musique de Kuti et la joue sur scène pour le spectacle. Le spectacle est redonné à Broadway à l'automne 2009 au Eugene O'Neill Theatre.
En 2020, le collectif de Brooklyn fête ses vingt ans sur le label Daptone avec l'album "Fu Chronicles", un voyage épique où la philosophie du kung-fu croise l'afrobeat activiste. Pour cet album "anniversaire", Martín Perna et le chanteur d’origine nigériane et professeur de kung-fu Duke Amayo ont décidé de revenir aux sources, dans le dojo Jow Ga Kung Fu du quartier new-yorkais Williamsburg.
Ainsi la philosophie et les danses de l'art martial chinois imprègnent la transe afrobeat puissante des six longs titres de cette nouvelle odyssée accomplie par les dix-sept musiciens du collectif. Les mélodies asiatiques se mêlent aux rythmiques afro-groove, avec toujours ce discours militant de résistance. Le saviez-vous ? Antibalas a joué dans 23 pays -série en cours), du Japon au Portugal en passant pas la Turquie et d'un bout à l'autre de New York, de Summerstage au centre de détention de Rikers Island.