AYA NAKAMURA

AYA NAKAMURA
Nouvelle révélation montante du R&B made in France, Aya Nakamura s’est vue propulsée en l’espace d’une année sur le devant de la scène grâce à ses fameux tubes « Comportement » (59 millions de vues ), « Djadja » (199 millions de vues sur Youtube) ou encore « Copines » (57 millions de vues).
Née à Bamako au Mali en 1995, Aya Nakamura, de son vrai nom Aya Danjoko, grandit en France à Aulnay-Sous-Bois dans une famille de griots (des conteurs-chanteurs). Elle entreprend des études dans la mode qu’elle laisse rapidement de côté pour se lancer dans une carrière musicale.
Elle choisit le pseudonyme d’Aya Nakamura en hommage à l’un des personnages de la série « Heroes », Hiro Nakamura. C’est donc en 2014 que la jeune artiste dévoile sur Facebook un premier titre, « Karma », suivi de « J’ai mal », des morceaux qui suscitent l’intérêt des internautes amateurs de zouk et R&B. En 2015, la chanson « Brisé » et le titre « « Love d’un Voyou » réalisé en duo avec le rappeur Fababy font le buzz sur les réseaux sociaux. Sa notoriété soudaine et son talent éveillent l’intérêt d’autres artistes, Aya Nakamura collabore avec Abou Debeing sur « Sorry » et Gradur sur le titre « Super Hot ». 
Signé chez Warner Music France en 2015, Aya Nakamura présente, après une petite pause suite à la naissance de sa fille en 2016, son premier album « Journal Intime » fin 2017. Porté par les hits « Comportement » ou « Oumou Sangaré », écrit en hommage à la chanteuse malienne du même nom, l’album est certifié disque d’or. Fière de ses racines, Aya est conviée à se produire sur la scène de l’AccorHotels Arena de Bercy le 23 septembre 2017 aux côtés d’autres artistes tels que Cheick Tidiane Seck, Lassana Hawa, Oumou Sangaré ou Mokobé dans le cadre d’une soirée consacrée au Mali et à sa créativité. Sa popularité dépasse les frontières de l’hexagone, Aya Nakamura se produit la même année à Bamako au Stade Omnisports Modibo-Keïta en première partie du chanteur nigérien Davido. Propulsée dans les plus hautes sphères de la scène R&B francophone, Aya Nakamura confirme sa notoriété avec « Djadja », un véritable hit qui se démarque avec un flow imparable, ce qui lui permet d'atteindre la première place des ventes aux Pays Bas. Aya inonde ainsi l’Europe, « Djadja » est largement diffusé sur les radios allemandes, suédoises et autrichiennes. Sorti en novembre 2018, son deuxième album connait un succès immédiat prometteur, appuyé notamment par la sortie de la chanson « Copines », un deuxième extrait, après « Djadja », qui connait également un immense succès et qui cumule une nouvelle fois un nombre important de vues sur la toile. Devenue la nouvelle icône de la scène R&B française, Aya Nakamura entame dès mars 2019 une série de concerts à travers l’hexagone et défend ses nouvelles compositions sur la scène de l’Olympia à Paris le 31 mars 2019.
En 2020, elle fait partie des rares artistes français à se voir programmés au prestigieux festival américain Coachella Valley Music and Arts Festival qui se déroule chaque année en Californie.