BIYOUNA

BIYOUNA
A la fois chanteuse, danseuse et actrice algérienne née le 13 septembre 1952 dans le quartier algérois de Belcourt, Biyouna (son vrai nom pour l'état civil est Baya Bouzar) est connue pour la qualité de ses multiples apparitions à la télévision, au cinéma, au théâtre, sur disque et lors de ses one woman shows... Au cinéma, Biyouna fait un authentique carton dans chacun des rôles qu'elle joue devant la caméra, comme en 2011 avec « Beur sur la ville » de Djamel Bensalah, en 2013 avec « Cheba Louisa » de Françoise Charpiat, en 2013 avec « Mohamed Dubois » de Ernesto Ona, en 2013 avec « Les Reines du ring » de Jean-Marc Rudnicki, en 2014 avec « Les Trois Frères : Le Retour » de Bernard Campan et Didier Bourdon (des Inconnus), en 2014 avec « Amour sur place ou à emporter » d'Amelle Chahbi, en 2017 avec « À mon âge je me cache encore pour fumer » de Rayhana ou encore en 2018 avec « Le Flic de Belleville » de Rachid Bouchareb. Sur les planches, au théatre, c'est le même succès que rencontre Biyouna : comme en 2006 dans « Électre » de Sophocle, mise en scène ce Philippe Calvario (joué au Quartz, au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Théâtre du Gymnase, Théâtre National de Nice et en tournée française), en 2009 avec « La Célestine » de Fernando de Rojas, mise en scène par Frédérique Lazarini et Henri Lazarini, (joué au Vingtième Théâtre à Paris), en 2012 avec « Biyouna ! », mise en scène par Ramzy et joué au théâtre Marigny à Paris (c'est le premier spectacle interprété en solo en France) ou encore en 2016 avec « Mon Cabaret » de Biyouna & Cyril Cohen, sur une mise en scène de Biyouna & Cyril Cohen, un spectacle produit par Robin Production... Outre le cinéma, la télévision et le théâtre, la chanson figure également dans la liste des multiples activités que la talentueuse touche à tout Biyouna sait mener à bien, elle a d’ailleurs publié deux albums studio, qui ont connu un certain succès : en 2001, « Raid Zone », vendu à 7 000 exemplaires puis en 2007, « Blonde dans la Casbah », un carton avec 600 000 exemplaires écoulés ! En 2011, Biyouna participe à l'album « Bichon » de Julien Doré , où elle assure les chœurs sur la chanson intitulée « Bergman ».