BREST BRETAGNE HANDBALL

BREST BRETAGNE HANDBALL

Brest Bretagne handball est le nom du club de handball féminin de Brest. Il a été fondé en 2004 à la suite de la fusion entre le club du Brest Penn-ar-Bed et Lesneven-Le Folgoët. Le premier nom de ce club à sa fondation était le HBF Arvor 69.

Les Rebelles, comme les surnomment les supporters, effectuent leurs entrainements ainsi que leurs matchs à domicile au Brest Arena. Cette salle dispose d’une capacité d’accueil d’environ 4 000 places pour le handball, elle sert également de salle de concert ainsi que pour d’autres évènements tels que la boxe ou le basketball.

Les supporters des Rebelles les suivent à domicile mais également en extérieur avec l’association « Les Supporters du Bout du Monde ».

Le club détient le record d’affluence lors des matchs de groupe, et reçoit notamment le titre de meilleur public de France décerné par la Ligue Féminine de Handball lors de la saison 2016-2017 avec une moyenne de 3 642 spectateurs par match.

Les deux couleurs du club sont le noir pour les matchs à domicile et le rose pour les matchs à l’extérieur.

Au début de sa carrière, le club montre une évolution très rapide en remportant le titre de Nationale 1, puis en accédant à la division 2 et à la division 1 en 2008, les joueuses sont donc dans l’élite du handball féminin.

Les Rebelles n’auront pas le temps de montrer leurs talents dans cette division, étant classées onzième au classement sur leur première saison, la relégation était inévitable.

La saison suivante n’est guère plus glorieuse, les joueuses terminent à la septième place du classement de la saison 2009-2010, elles arrivent à conserver leur place dans le championnat uniquement grâce à leur victoire où elles remportent la première place des playdowns.

Lors de cette saison, les finistériennes termineront vice-championnes du France derrière le club de Metz qui comptabilise au total dix titres de champion.

Lors de la saison 2011-2012, les rebelles se maintiennent et montrent un niveau de jeu bien plus élevé qu’auparavant et remporte à la fin de cette saison leur tout premier titre de championnes de France grâce notamment à de nombreuses joueuses qui se sont démarquées par leur talent tel que Alexandra Lacrabère, meilleure joueuse du championnat, meilleure arrière droite et meilleure buteuse avec 125 buts en dix-huit matches, Cléopâtre Darleux, élue meilleure gardienne et bien d’autres joueuses.

Les joueuses seront reléguées pour des raisons financières en Division 2 pour plusieurs saisons, mais cette situation n’est pas définitive puisqu’elles réussissent à remonter quelques saisons plus tard et jusqu’à la saison 2018/2019.