CELESTE

CELESTE
A l’image des plus grands chanteurs du monde, Celeste a une voix que l’on reconnaitrait entre mille. A la seconde ou elle commence à chanter on sait à qui on a affaire. C’est une des principales qualités pour une grande chanteuse.
Née à Los Angeles, Celeste a déménagé en Angleterre à l’âge de 3 ans avec sa mère d'origine anglaise.
Ses premiers pas dans la musique ont commencé lorsqu’elle assistait aux services religieux. Chanter sur les hymnes chrétiens lui a développé une passion pour la performance. Cette passion a été alimentée par ses grands-parents passionnés par Aretha Franklin, Billie Holiday et Ella Fitzgerald.
Quand le père de Celeste décède elle n’a que 16 ans.  Elle plonge dans son ancienne collection de vieux albums ce qui la plongea elle-même dans le monde de la musique soul. Ce moment aura un impact important et durable dans la vie de la chanteuse en herbe qui décidera fermement que la musique sera sa véritable vocation.
Le premier succès de Celeste arrive en 2017 avec la sortie de son premier EP « The Milk & The Honey » qui a été enregistré sur le label Bank Holiday de Lily Allen.  Il contient le single « Daydreaming » ; une chanson atmosphérique sur le fait d’imaginer que de grandes choses vont nous arriver, ce qui lui a valu la comparaison avec des chanteuses telles que Erykah Badu et Adele.
Après d’intenses négociations, Polydor signe la star montante et sors son EP « Lately » plus tôt cette année. L’EP a depuis été suivi par les singles « Coco Blood », « She’s my Sunshine » et le très émouvant « Strange ».
Celeste a passé une bonne partie de l’été 2019 sur la route. La rumeur de ses performances envoutantes à vite voyagé, avec trois Omeara de Londres complets et en faisant les premières parties de Michael Kiwanuka sur sa tournée anglaise en mars 2020.