CIRQUE PINDER

CIRQUE PINDER
Le Cirque Pinder est né en 1854 en Angleterre. Fondé par deux frères, William et George Pinder, passionnés de théâtre, c’est en France qu’il rencontre le succès, dès sa première venue en 1868.
Les enfants de William décident donc de s’y installer définitivement, mais en 1928, le Cirque est malheureusement vendu aux enchères suite à des difficultés financières.
Le nouvel acquéreur, Charles Spiessert ne cesse de le moderniser et il présentera pendant près de 40 ans des spectacles reconnus de grande qualité. Grâce à lui, le Cirque Pinder connaitra également son heure de gloire, avec l’organisation de jeux radiophoniques, mais surtout avec les enregistrements de la célèbre émission télévisée "La piste aux étoiles". C’est également lui qui mettra en place les fameux chars motorisés qui sillonnent les villes où le cirque vient de s’installer, pour en faire la promotion.
Au décès de Charles Spiessert en 1971, ses enfants souhaitent poursuivre l’activité mais les conditions financières sont difficiles, et le cirque est vendu au comédien Jean Richard, qui dès la première tournée fait apposer son nom sur tous les véhicules. Le cirque devient donc "Le Cirque Pinder - Jean Richard", mais peu de temps après, suite à un grave accident, le comédien n’arrive plus à gérer ses différentes activités et après deux dépôts de bilan, le cirque et le nom commercial "Jean Richard" sont vendus en 1983. Gilbert Edelstein, qui n’est autre qu’un des plus proches collaborateurs de Jean Richard depuis des années se porte acquéreur.
Le nouveau propriétaire est alors le quatrième depuis la création du cirque par les frères Pinder, et même s’il ne vient pas d’une grande famille du cirque comme c‘est souvent le cas, il connaît en revanche parfaitement bien la maison.
Aidé par son épouse, et par une équipe de collaborateurs qui partagent sa passion, il modernise le cirque et renoue très vite avec le succès et l’argent. Ses enfants deviennent eux, des artistes à la renommée internationale.
Sa fille Sophie qui est aujourd’hui directrice artistique du Cirque Pinder, a longtemps présenté un numéro avec les deux éléphantes, et son fils Frédéric Edelstein, est un dompteur renommé, qui continue de présenter un numéro unique au monde dans lequel il est accompagné de 12 lions blancs.
Avec l’achat d’une grande propriété au sud de Paris dans laquelle il s’installe à la fin des années 90, , Gilbert Edelstein souhaite continuer à faire rêver en développant de nouvelles activités. D’abord avec une école de cirque proposant des ateliers pour les petits et les grands, avec la présentation en fin d’année, d’un spectacle destiné aux enfants (scolaires et centres de loisirs)
Mais ceci n’est que le prélude d’un projet bien plus ambitieux qui ferait de sa propriété le premier site en Europe entièrement dédié à l’art du cirque.