ETIENNE DAHO

ETIENNE DAHO
Connu de tous en France (et au-delà de nos frontières !) et désormais culte de son vivant, Etienne Daho est l'un des piliers de la chanson pop française. Né le 14 janvier 1956 à Oran en Algérie, il s’installe à Rennes vers l’âge de 8 ans. Dès l’adolescence il se passionne pour la musique. Syd Barret, Serge Gainsbourg, le Velvet Underground, mais aussi les artistes de la Motown lui apportent ses premières inspirations. A la toute fin des années 70, poussé par ses amis de Marquis de Sade et des Stinky Toys, il fait ses débuts sur scène aux Transmusicales de Rennes. Il fera partie de la vague du rock rennais, et depuis 1981, il irradie de sa présence les ondes avec ses très nombreux tubes désormais mythiques : « Week-end à Rome », « Le Grand Sommeil », « Tombé pour la France », « Bleu Comme Toi », « Saudade », « Boulevard des Capucines », « Le premier jour du reste de ta vie » ou encore « Comme un Boomerang » (une reprise de Serge Gainsbourg enregistrée en compagnie de Dani).
Toujours inspiré, Etienne Daho sort régulièrement des disques empreints de classe, des albums qu'il se fait un plaisir de défendre sur scène avec des concerts où son charisme éclate au grand jour.
Insatiable amoureux des mélodies et des textes, Etienne Daho s’intéresse de près aux jeunes artistes, qu'il invite avec lui en tournée ou aide à sa manière - il a notamment produit l'album de Lou Doillon en 2012. Il revisite aussi les textes de Jean Genet avec la chanson « Sur mon cou » et sur scène en duo avec Jeanne Moreau. Ensemble, ils interprètent « Le condamné à mort » en 2010 à Paris et en 2011 au Festival d'Avignon dans la Cour du Palais des Papes.
Etienne Daho, c’est l’esprit pop à la française, reconnu par de nombreux artistes internationaux avec lesquels il a parfois collaboré : Debbie Harry (Blondie), Saint-Etienne, John Cale (The Velvet Underground), Marianne Faithfull, les producteurs Tony Visconti ou William Orbit
En 2018, la Philharmonie de Paris présente l’exposition « Daho l’aime Pop », un miroir photographique de la chanson et de la pop française sous l’œil d’Etienne Daho, témoin et acteur de plus de 40 ans de French Pop.
Les artistes français lui rendent régulièrement hommage comme en 2008 avec l’album de reprise « Tombés pour Daho » par Benjamin Biolay, Daniel Darc ou Sébastien Tellier. En 2013, la cité de la Musique lui consacre une semaine de programmation intitulée « Une jeunesse moderne » avec Frànçois & The Atlas Mountains, Lescop, Lou Doillon, La Femme, Poni Hoax, Aline, The Pirouettes, John & Jehn ou Dominique A.
A la suite de la sortie de son album « Blitz » en novembre 2017, Etienne Daho reçoit en février 2018 une nouvelle Victoire de la Musique d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Elle vient compléter une longue liste de distinctions reçues toute au long de sa carrière.