KEZIAH JONES

KEZIAH JONES
Originaire de Lagos au Nigeria, Keziah Jones est un bluesman initiateur du blufunk, un mix entre blues et funk. Auteur, compositeur, interprète, peintre et poète, Olufemi Sanyaolu, alias Keziah Jones, apprend le piano puis la guitare et commence rapidement à composer.
Résidant en Angleterre pour ses études, il arrête tout à sa majorité pour se consacrer à la musique et s’illustre dans les pubs londoniens. En 1991, il se fait remarquer dans le métro parisien par le directeur artistique du label Delabel France. Porté par le tube planétaire « Rythm is Love », Keziah Jones sort son premier album « Blufunk is a fact » en 1993. Les deux albums suivants font également forte impression.
Après une pause, Keziah Jones revient en force en 2003 avec « Black Orpheus ». Depuis, le succès ne le quitte plus. Sur scène ou sur album, Keziah Jones propage, à travers la planète, son blufunk, un délicieux cocktail acoustique de blues et de funk au jeu de guitare spontané et énergique.