MAVIS STAPLES

MAVIS STAPLES

Mavis Staples, est une légende vivante américaine la soul, du gospel et du blues. Elle est  née le 10 juillet 1939 à Chicago et est particulièrement active dans le domaine sensible des droits civiques. Elle dira par ailleurs qu'elle a passé toute sa vie à chanter des revendications sociales. Mavis Staples a commencé sa carrière de chanteur comme choriste à l'âge de 8 ans dans le groupe familial les Staple Singers. Groupe emmené par son père Roebuck Staples, dit Pops, et au répertoire d'abord gospel. Ses sœurs Cleotha et Yvonne et leur frère Pervis composaient le restant du groupe. Le tournant de son début de vie est la rencontre avec Martin Luther King au début des années 60. "Quand on l'a rencontré, mon père a dit j'aime le message de cet homme. S'il peut faire des prêches avec, on peut le chanter".
Le groupe familial se lance alors dans une nouvelle orientation avec la production de "freedom songs", pour soutenir la population noire dans son combat pour les droits civiques, et ouvrent les meetings du pasteur noir, assassiné en 1968. Ils deviennent à leur tour des icônes du mouvement, avant de pencher vers le funk dans les années 70 avec le tube I'll Take You There, puis pour Mavis d'entamer une activité solo.
Mavis a enchainé les tournées à travers le monde tout au long de sa vie. Après avoir enregistré son premier album solo en 1969, elle s’entoure des plus grands comme Prince (producteur de l’albumThe Voice-1993) ou encore Bob Dylan, Ray Charles et George Jones. En 2017, elle intègre le Blues Hall of Fame et reçoit en 2018 le Lifetime Achievement Award lors des National Arts Awards. Mavis Staples, véritable icône de la soul-gospel de Chicago sort son douzième album studio We Get By, écrit et produit par Ben Harper, le 24 mai 2019.