MIKA

MIKA

Mika nait 18 août 1983 à Beyrouth sous le nom de Michael Holbrook Penniman Junior. Métisse d'une mère libano-syrienne et d'un père américain, Mika et ses parents quittent le Liban pour Paris alors qu’il n’a qu’un an. Mika vit alors à Paris durant 8 ans et part ensuite avec sa famille vivre à Londres, au Royaume-Uni. La transition du déménagement lui est très difficile et le jeune garçon s'enferme aussitôt dans un silence qu'il brise en jouant du piano. C'est à cette époque que nait sa première musique qu’il baptise Colère. Il se découvre alors une passion pour l'opéra et une capacité vocale hors-norme.
Devenu jeune adulte, Mika tente d’envoyer ses productions à plusieurs maisons de disques et participe à des concerts de musique classique au Royal Opera House de Londres. Il écrit parallèlement des musiques d'ambiance au profit des vols de British Airways ou encore pour une publicité de chewing-gums.
Mika signe ensuite un contrat avec le label Casablanca Records, qui lui permet enregistrer son premier single intitulé « Relax, Take It Easy ». Son second titre « Grace Kelly », symbolise ensuite son premier succès, occupant la première place des classements musicaux de l’Angleterre.
Le premier album de Mika sort ensuite en 2007 sous le titre de « Life in Cartoon Motion ». Ce dernier s'impose à travers toute l’Europe, se voit certifié disque de diamant et devient numéro un en Angleterre, en France, en Belgique et en Suisse.
La même année, Mika entame une tournée aux Etats-Unis et au Canada puis, une seconde, intitulée le « Dodgy Holiday Tour », à travers l’Europe. Une autre tournée commence l’année suivante en Amérique du Nord avec un arrêt à Los Angeles pour la 50e édition des Grammy Awards.
Un second opus, intitulé « The Boy Who Knew Too Much », parait l’année d’après, en 2009. Mika entame alors une nouvelle tournée d’une durée d’un an, qu’il baptise l'« Imaginarium Tour ».
Un an après, Mika se produit ensuite, lors d’une tournée française. Il passe notamment à Paris-Bercy, aux Eurockéennes de Belfort, au Festival de Nîmes, au Festival des Vieilles Charrues, au Festival de Carcassonne, au Festival Beauregard, à Hérouville-Saint-Clair près de Caen, et à la Foire aux vins de Colmar où il remplit les salles. Trois années plus tard, Mika sort un troisième album intitulé « The Origin of Love ».
Après avoir participé à la version italienne de l’émission X Factor et à l’émission française, The Voice, Mika révèle un quatrième album baptisé « No Place in Heaven ».